Comment se faire recommander pour développer son chiffre d'affaires ?

 
20/10/2010
Se faire recommander
Les personnes à cibler
Par qui se faire recommander ?
Évidemment par les personnes qui vous connaissent et qui peuvent évaluer votre travail. Vous devez en priorité garder le contact avec :
  • Vos anciens employeurs
  • Vos anciens collègues
  • Vos clients
  • Vos confrères
  • Vos amis...
 
Toutes ces personnes constituent votre réseau.
 
Bien connaître et soigner son réseau
Savoir cultiver son réseau est primordial. C'est grâce à lui que vous trouverez des missions et des contacts supplémentaires. Mais un réseau s'entretient. Vous devez prendre soin de vos contacts, prendre de leurs nouvelles, vous intéresser à eux pour qu'ils soient susceptibles de penser à vous le jour où un de leurs amis cherchera les compétences dont vous disposez. Mais attention ! Entretenir un réseau nécessite une relation bilatérale. Vos contacts peuvent certes vous apporter des affaires, mais vous devez vous demander à votre tour ce que vous pouvez apporter à votre réseau.
 
Choisir le bon moment pour se faire recommander
La question de la recommandation répond à un timing précis. Quand faut-il en parler avec votre client, votre employeur ?
Le moment le plus pertinent est souvent lorsque vous arrivez à la fin de votre mission ou de votre contrat. C'est le moment idéal pour faire le point sur votre travail, demander à votre interlocuteur ce qu'il a pensé de vous, sur votre savoir-faire. L'objectif est de savoir si vous pouvez ou non compter sur cette personne pour vous recommander par la suite.
 
A contrario, si vous sentez une certaine froideur ou des réticences de sa part, vous comprendrez vite qu'elle n'est pas la mieux placée pour faire directement votre publicité auprès de son entourage.
 
Rester subtil et prendre le temps nécessaire
Se faire recommander est un art délicat. Vous devez savoir rester subtil en abordant cette question avec votre interlocuteur. Évitez donc de forcer la main de votre interlocuteur en l'incitant fortement à vous fournir des contacts pouvant vous intéresser. Vous ne devez pas soutirer d'informations en insistant, mais plutôt enjoindre votre client à les partager naturellement avec vous.
 
Remercier le prescripteur ou l'apporteur d'affaire
Vous avez décroché une mission, un contrat ou une vente supplémentaires grâce à l'un des membres de votre réseau. Il est indispensable de le remercier oralement et... financièrement. Vous pouvez établir un barème pour fixer la manière dont vous voulez récompenser ceux qui vous ont aidé. Cette récompense peut ainsi aller d'une simple bouteille de vin à un pourcentage sur le montant du contrat. Cette démarche incitera le prescripteur - qui a tout à y gagner - à vous recommander par la suite.
 
Et de manière générale, même si vous ne faites pas affaire avec la personne vers qui vous avez été orientée, n'oubliez pas de tenir au courant le prescripteur de l'évolution de votre situation : entretenir son réseau reste le meilleur moyen de se faire recommander.

Les informations contenues dans cet article sont purement indicatives et ne revêtent aucun caractère contractuel. Elles ne prétendent pas à l'exhaustivité, ne constituent pas un conseil à l’Internaute et ne sauraient engager la responsabilité de l’Assureur.