Expatriation : partez serein

 
22/02/2011
expatriation

Dans quels cas êtes-vous considéré comme un expatrié ?

L'expatriation concerne autant les TNS que les salariés. Vous avez le statut d'expatrié dans trois situations :

  • Vous avez été recruté par une entreprise étrangère pour travailler à l'étranger.
  • Vous travaillez à l'étranger en tant que détaché, mais vous avez dépassé la durée maximale de votre détachement.
  • Vous partez vivre à l'étranger, seul ou avec votre famille.

Remarques

  • Les TNS ne peuvent être qu'expatriés.
  • Les salariés peuvent être détachés ou expatriés (c'est l'employeur qui choisit le statut).
  • La durée d'un détachement ne peut dépasser 6 ans et varie en fonction des pays. Au-delà de 6 ans, le détaché devient expatrié.
  • Le détachement et l'expatriation n'offrent pas les mêmes avantages en matière de protection sociale. Le choix du statut est donc important.

La couverture maladie des expatriés

En tant qu'expatrié, vous n'êtes plus rattaché à l'assurance maladie française. Vous dépendez alors du système de sécurité sociale du pays dans lequel vous vivez. Votre protection sociale variera considérablement selon le pays d'accueil. Il existe évidemment des écarts importants de prise en charge sanitaire entre les pays occidentaux et certains pays en voie de développement.

Si vous estimez que le système local de couverture sociale est insuffisant et si vous voulez palier ses lacunes, vous pouvez souscrire des contrats spécifiques pour renforcer votre protection et celle de votre famille.

Expatriés : comment être bien assuré et assisté à l’étranger

S'assurer à la CFE

La CFE est la Caisse des Français de l'étranger. Son adhésion est facultative.

Son objectif est d'assurer aux expatriés une couverture sociale équivalente à celle qu'ils connaissaient en France. Cette couverture concerne :

  • Les maladies, la maternité et l'invalidité
  • Les accidents du travail et les maladies professionnelles
  • La vieillesse (retraite de base uniquement)

L'adhésion à la CFE est vivement recommandée aux expatriés car elle leur permet de cotiser pour leur retraite de la même manière que s'ils étaient restés en France. Vous évitez ainsi des délais de carence et la perte de trimestres de cotisation.

Remarque : Si vous décidez de vous affilier à la CFE, deux situations sont possibles. Elles varient selon les pays :

  • Vos cotisations ne sont réglées qu'auprès de la CFE (= vous ne payez qu'une seule cotisation). La CFE est votre seul interlocuteur.
  • Vos cotisations sociales sont réglées auprès de la CFE et auprès du système de sécurité sociale du pays d'accueil (= vous payez deux cotisations). La CFE reste tout de même votre interlocuteur principal.

Souscrire des prestations complémentaires

La CFE ne protège pas les expatriés contre tous les risques du quotidien. De plus, son adhésion n'est pas obligatoire. Enfin, les remboursements de la CFE se basent sur les tarifs pratiqués en France. Or les dépassements de santé peuvent être très importants à l'étranger (États-Unis notamment).

Afin d'être le mieux assuré, vous pouvez souscrire des services complémentaires auprès de certaines compagnies d'assistance ou d'assurance (complémentaire santé notamment). Elles interviennent soit en complément de la CFE, soit de manière totalement indépendante.

Exemples d'assurance

  • Vous êtes hospitalisé dans une clinique privée. L'ensemble des frais est pris en charge par votre complémentaire santé.
  • Vous tombez malade et êtes dans l'incapacité de travailler. Votre complémentaire santé vous verse des indemnités journalières supplémentaires.
  • Vous renversez quelqu'un en voiture. Votre assurance de responsabilité civile est prise en charge.

Exemples d'assistance

  • Vous tombez gravement malade ou vous avez besoin d'être opéré. Votre société d'assistance pourra organiser votre rapatriement en France ou vous transférer dans un pays limitrophe pouvant vous prendre en charge.
  • Si votre voiture tombe en panne et que les pièces détachées ne sont pas trouvables dans votre pays d'accueil, la société d'assistance pourra vous avancer les frais nécessaires et vous faire expédier le matériel nécessaire.
  • Si vous perdez vos clés ou vos papiers d'identité, vous serez également indemnisé.

En savoir plus

Les informations contenues dans cet article sont purement indicatives et ne revêtent aucun caractère contractuel. Elles ne prétendent pas à l'exhaustivité, ne constituent pas un conseil à l’Internaute et ne sauraient engager la responsabilité de l’Assureur.