Vous avez des enfants et vous souhaitez leur permettre de poursuivre leurs études et de mener à bien leur projet de vie, quoi qu'il arrive ?
La rente éducation est une solution qui met vos enfants à l'abri des conséquences financières du décès ou de l'invalidité totale et définitive de l'un des parents (*) ayant souscrit un contrat prévoyant une rente éducation.

Que peut-on attendre de la Sécurité Sociale en cas de décès ?

Les études représentent un coût financier significatif que ce soit pour les frais de scolarité ou encore l'ensemble des frais annexes comme le logement, les transports ou l'entretien. En cas d'invalidité totale et définitive ou de décès d'un des parents, l'avenir risque d'être modifié du fait de la baisse des revenus du foyer.
3 mois de salaire, c'est ce que verse au mieux la Sécurité sociale en cas de décès d'un des parents**, ce qui est loin de suffire aux besoins d'une famille.
** dans la limite de 8 838€ pour 2011(un quart du plafond annuel de la Sécurité Sociale).

La rente est versée jusqu’à quel âge ?

La rente éducation permet d'envisager l'avenir des enfants plus sereinement, quoi qu'il arrive, puisqu'il leur sera versé une rente et leur permettra ainsi de disposer de revenus pendant qu'ils poursuivront leurs études. 
Généralement, la rente est versée jusqu'au 25ème anniversaire de l'enfant étudiant (*).

Le régime fiscal des rentes éducation

- Contrats souscrits dans le cadre professionnel :
  • Pour les salariés, la rente éducation est imposable dans la catégorie « Pensions ».
  • Pour les non salariés ayant souscrit ce contrat dans le cadre de la loi Madelin et ayant, à ce titre, déduit le montant des cotisations de leurs bénéfices imposables, la rente éducation versée aux enfants à charge est imposable dans la catégorie "Pensions".
- Contrats souscrits dans le cadre « privé » : la rente éducation n'est pas imposable.

…Et la protection familiale ?

Il existe des contrats qui ne proposent que la garantie rente éducation. Il est plus prudent de choisir un contrat regroupant plusieurs garanties.
 
Dans le cadre d'un contrat de protection familiale, vous choisissez le montant des indemnités, des capitaux et les bénéficiaires en fonction de vos besoins de protection et du niveau de prestations de votre régime obligatoire.
 
Vous disposez d'un large éventail de garanties pour vous permettre de composer précisément votre solution en fonction de vos besoins : décès, invalidité, incapacité de travail, rente pour votre conjoint ou pour vos enfants.
(*) Les garanties concernant le décès et l'invalidité totale et définitive sont différentes selon les contrats, pour plus de détails, consultez les dispositions générales et particulières.
 
Dossier mis à jour le 17/10/2011

Les informations contenues dans cet article sont purement indicatives et ne revêtent aucun caractère contractuel. Elles ne prétendent pas à l'exhaustivité, ne constituent pas un conseil à l’Internaute et ne sauraient engager la responsabilité de l’Assureur.

Nos solutions