Navigation de plaisance : mieux vaut s’assurer !

 
17/06/2016
Intérêt de l'assurance Plaisance

S’assurer n’est pas obligatoire en navigation de plaisance. Mais les risques existent ! En cas de sinistre, une assurance peut s’avérer précieuse.

Des risques multiples, au port comme en mer

Aussi surprenant que cela puisse paraître, aucune assurance n’est obligatoire pour pratiquer la navigation de plaisance.

Elle est cependant vivement recommandée, tant les risques sont divers et variés, au port comme en mer.

Vous êtes propriétaire d’un voilier ou d’un bateau à moteur, vous êtes friand de sports nautiques ? Vous vous êtes surement déjà rendu compte des nombreux risques encourus.
Perte de matériel, avaries en mer ou à quai, vol, panne, accident ou même catastrophe naturelle… Sans assurance, un sinistre peut rapidement vous coûter cher.

Une protection complète

Nous offrons une solution simple et efficace pour protéger tous les passionnés de navigation ou de sport nautique : Generali Plaisance.

Ce contrat d'assurance vous permet de bénéficier :

  • d’un dépannage en mer jusqu’à 6 miles des côtes en cas de panne, quelle que soit sa nature (manque de carburant, problème d’alimentation électrique, perte des clés…), 24h/24 et 7j/7,
  • d’une assistance aux personnes et au bateau (envoi de pièces détachées, d’un technicien ou même d’un skipper), si nécessaire pour votre sécurité suite à un sinistre.

Une indemnisation sur mesure

Votre bateau a 6 ans d’âge au maximum

  • l’indemnisation est calculée en valeur à neuf en cas de sinistre garanti entraînant une perte totale (y compris en cas de vol) ;
  • en outre, en cas d'avaries partielles, si votre bateau a moins de 5 ans, l’indemnisation est calculée sans tenir compte de la vétusté.

Au-delà de 6 ans d’âge
Vous pouvez choisir de vous assurer suivant deux options :

  • une garantie sur la base de la valeur économique  ou d’une valeur agréée convenue ensemble (sur présentation d’un rapport d’expertise lors de la souscription) ;
  • une indemnisation en valeur majorée : en cas de sinistre entraînant une perte totale de votre bateau, l'indemnité sera calculée sur la base de la valeur vénale du bateau au jour du sinistre déterminée par expert, majorée conformément aux dispositions générales du contrat.

Les informations contenues dans cet article sont purement indicatives et ne revêtent aucun caractère contractuel. Elles ne prétendent pas à l'exhaustivité, ne constituent pas un conseil à l’Internaute et ne sauraient engager la responsabilité de l’Assureur.

Nos solutions