Vous avez choisi votre médecin traitant. Avec lui, vous allez pouvoir mieux gérer les différentes interventions des professionnels de santé dans votre parcours de santé. De plus, le respect de ce dispositif vous permettra une meilleure prise en charge de vos dépenses par la sécurité sociale. C'est à votre médecin traitant que vous vous adressez en priorité en cas de problème de santé.

Votre médecin traitant au coeur du parcours de soins

Votre médecin traitant peut être un médecin généraliste, un spécialiste exerçant en ville, à l'hôpital ou dans un centre de santé.

Comment le choisir votre médecin traitant ?
A partir de 16 ans et plus, tout assuré social doit avoir choisi un médecin traitant et l'avoir déclaré, avec son accord, à sa Caisse d'Assurance Maladie.

Quelle est la fonction du médecin traitant ?
En suivant ses patients et en coordonnant leurs soins, le médecin traitant peut organiser plus efficacement un suivi de prévention véritablement personnalisé.

Il est votre premier contact en cas de maladie et, si besoin, il coordonne les soins entre les différents médecins spécialistes. En cas de maladie de longue durée, c'est lui qui élabore le protocole des soins pour ses patients avec une prise en charge de 100 % par la sécurité sociale.

Vous souhaitez changer de médecin traitant ?

Vous pouvez à tout moment changer de médecin traitant. Vous ne devez pas justifier votre changement ni votre nouveau choix. Il vous suffit de remplir un nouveau le formulaire de déclaration de choix du médecin traitant avec votre nouveau praticien, et de l'envoyer à votre Caisse d'Assurance Maladie.

Pensez à prévenir votre ancien médecin traitant. Vous pourrez en profiter pour lui demander votre dossier médical que vous pourrez remettre à votre nouveau médecin.

>>> Pour obtenir le formulaire de déclaration de choix du médecin traitant :
Rendez-vous sur le site de la Sécurité Sociale http://www.ameli.fr/
Ou retirez le auprès de votre Caisse d'Assurance Maladie.

A lire sur le même thème :

Les informations contenues dans cet article sont purement indicatives et ne revêtent aucun caractère contractuel. Elles ne prétendent pas à l'exhaustivité, ne constituent pas un conseil à l’Internaute et ne sauraient engager la responsabilité de l’Assureur.