Skip to main content

Cybermenaces : comment bien se protéger ?

À l’approche des fêtes, redoublez de vigilance numérique : la période est propice aux fausses annonces promotionnelles et cyber arnaques en tous genres. Voici donc quelques conseils pour protéger vos données personnelles et éviter de vous faire pirater. Un petit cadeau de Noël en avance, à faire valoir toute l’année.

La sécurité des systèmes d’information (cybersécurité) concerne tout le monde

Nous vivons dans une société de plus en plus connectée. Il n’est plus un acte commercial, juridique, administratif, voire social, qui ne passe par Internet. Un simple mot de passe suffit-il à vous protéger ? Le Cybermoi/s répond à cette question et à beaucoup d’autres à travers une série de bandes dessinées et de mises en situation ludiques. Cette déclinaison de la campagne européenne European Cybersecurity Month (ECSM), portée par plus d’une vingtaine de pays en Europe, nous apprend à reconnaître les risques pour mieux s’en prémunir [usurpation d’identité numérique, virus informatique, tentative de fraude et chantage, spam, hameçonnage (incitation à communiquer des données personnelles en se faisant passer pour un tiers de confiance), désinformation et harcèlement via les mails et les réseaux sociaux…]. Adoptez les bonnes pratiques pour protéger votre « moi » connecté !

« Winter is coming » : attention aux achats compulsifs

26 et 29 novembre. Les dates du Black Friday et du Cyber Monday approchent, et avec elles la possibilité de faire de bonnes affaires pour Noël. Ces événements promotionnels en ligne, qui nous viennent directement des États-Unis, commencent à prendre de plus en plus de poids en France : ils marquent pour beaucoup d’internautes le coup d’envoi de la période des achats des fêtes de fin d'année. Nous n’allons pas tarder à voir notre messagerie envahie de mails nous proposant des produits et services à des prix presque incroyables. Un espace-temps favorable aux personnes malveillantes qui n’hésitent pas, spécialement pour les événements, à créer de faux sites, de faux comptes, ou tout simplement de fausses identités pour soutirer vos données.

 

Il n’y a pas de temps mort pour la cybermalveillance

Toute occasion est bonne à prendre. Il ne faut donc rien lâcher et surtout rester vigilant. Pour vous aider, voici quelques conseils d’hygiène numérique à appliquer toute l’année :

  • Ne communiquez jamais des informations sensibles par messagerie ou par téléphone. Aucune administration ou société commerciale sérieuse ne vous demandera vos données bancaires ou vos mots de passe par mail ou par téléphone.
  • Avant de cliquer sur un lien douteux, positionnez le curseur de votre souris sur ce lien sans cliquer. Cela affichera alors l’adresse vers laquelle il mène réellement afin d’en vérifier la vraisemblance ou allez directement sur le site de l’organisme en question par un lien favori que vous aurez vous-même créé.
  • Vérifiez l’adresse du site qui s’affiche dans votre navigateur. Si cela ne correspond pas exactement au site concerné, c’est très certainement un site frauduleux. Parfois, un seul caractère peut changer dans l’adresse du site pour vous tromper. Au moindre doute, ne fournissez aucune information et fermez immédiatement la page correspondante.
  • En cas de doute, contactez si possible directement l’organisme concerné pour confirmer le message ou l’appel que vous avez reçu.
  • Utilisez des mots de passe différents et complexes pour chaque site et application afin d’éviter que le vol d’un de vos mots de passe ne compromette tous vos comptes personnels. Vous pouvez également utiliser des coffres-forts numériques de type KeePass pour stocker de manière sécurisée vos différents mots de passe.

Si le site le permet, vérifiez les date et heure de dernière connexion à votre compte afin de repérer si des accès illégitimes ont été réalisés.

Si le site vous le permet, activez la double authentification pour sécuriser vos accès.

Source : www.cybermalveillance.gouv.fr

 

Cybermalveillance : quelques conseils d’hygiène numérique

Vous voulez en savoir plus ? Dans le cadre du mois européen de la cybersécurité, Cybermalveillance.gouv.fr a renouvelé son partenariat avec l’Institut National de la Consommation (INC) pour réaliser une série d’émissions Consomag : ces dernière informent le consommateur sur les bonnes pratiques à adopter pour se prémunir des arnaques en ligne.

Les voici :

  1. Comment reconnaître un message de phishing ?
  2. Pourquoi et comment sécuriser sa messagerie ?
  3. Pourquoi et comment sécuriser ses objets connectés ?
  4. Comment réagir en cas d’arnaque au faux support technique ?
  5. Et vous que feriez-vous ?

Le sujet vous intéresse ? Ces articles peuvent vous intéresser :

Comment lutter contre le cyberharcèlement de vos enfants ?

6 réflexes contre les cybermenaces

Propos diffamatoires en ligne : comment se défendre ?

Achat en ligne : pourquoi préférer les sites français ou européens ?

Quelles précautions prendre pour effectuer vos achats en ligne ?

Harcèlement en ligne : comment s'en protéger ?

Partager

Informations non-contractuelles données à titre purement indicatif dans un but pédagogique et préventif. Generali ne saurait être tenue responsable d’un préjudice d’aucune nature lié aux informations fournies.