Skip to main content

Alerte sécheresse sur toute la France ! Comment protéger son habitat ?

Joie et bonheur, nous sommes enfin en été ! La grisaille a laissé place aux rayons de soleil, et pourtant… une centaine de zones françaises risquent de souffrir du manque d’eau cet été. En faites-vous partie ? et comment réagir en de telles circonstances ? Quelques pistes à suivre.

En raison du dérèglement climatique, il est de plus en plus fréquent de voir des hivers et des printemps plus secs que les moyennes saisonnières, ce qui peut entraîner des épisodes de sécheresse dès le mois de mars. De fait, l’hiver a été plus sec que la normale cet année, le déficit pluviométrique s’est poursuivi en avril, et la sécheresse des sols s’est installée précocement sur le territoire national.

Une carte a été établie par le Comité d'anticipation et de suivi hydrologique (CASH). Elle est accessible à tous et indique les risques de sécheresse hydrologique d’ici à la fin de l’été en France : 76 zones sont classées en alerte et 26 en alerte renforcée. Les régions Provence-Alpes-Côte-D’azur, Auvergne-Rhône-Alpes, le nord de la Nouvelle Aquitaine, Pays-de-la-Loire et Centre-Val-de-Loire pourraient être particulièrement touchées. 
 

Habitation : comment anticiper le risque de sécheresse ?

Vous êtes situé dans une zone à risque ? Il est temps de prendre les devants. Pendant les fortes chaleurs, vous pouvez voir apparaître des fentes et des lézardes sur votre habitation, notamment si elle est située sur un sol argileux.
En effet, lorsque la teneur en eau augmente dans un sol argileux, il se produit un phénomène de « gonflement des argiles ». À l’inverse, lors d’un déficit en eau, on observe un « retrait des argiles ». Cette alternance gonflement/retrait peut occasionner des dégâts sérieux sur les habitations.

Voici les principales mesures à prendre pour protéger votre habitat.
- Éviter de planter des arbres à proximité des habitations car ceux-ci provoquent des variations saisonnières d’humidité du terrain. Il en va de même pour l’installation des drains et des systèmes de pompage.
- Les températures élevées accentuent l'évaporation de l'eau, et donc la sécheresse des sols. Afin de limiter celle-ci près de votre habitation, entourez-la d’un trottoir périphérique ou d’une géomembrane enterrée.
- Entretenez régulièrement vos gouttières ou votre système de drainage afin de permettre une bonne évacuation des eaux de pluie le plus loin de votre maison.
- Si votre maison est équipée d’un sous-sol, évitez de placer des sources de chaleur (chaudière par exemple) contre les murs qui donnent vers l’extérieur.

 

Vous faites construire sur un sol argileux ? Vérifiez les éléments suivants avec l’architecte ou le maître d’œuvre :
- Les fondations doivent être suffisamment profondes et ancrées de manière homogène sur tout le pourtour du bâtiment.
- La structure du bâtiment doit être suffisamment rigide pour résister à des mouvements différentiels.
- Les éléments de construction accolés doivent être désolidarisés par des joints de rupture pour permettre des mouvements différentiels.
- Les canalisations enterrées doivent être équipées de raccords souples au niveau des points durs.

Important : Les dommages occasionnés par la sécheresse relèvent de la garantie catastrophes naturelles de votre contrat multirisque habitation. Cette garantie joue si un arrêté interministériel paru au Journal officiel constate l’état de catastrophe naturelle.


- Accédez à la fiche Prévention : comment protéger votre habitation? au format PDF -


Cinq bons gestes à adopter au quotidien pour lutter contre la sécheresse :

En cas de pénurie prévisible, des restrictions d’eau graduelles et temporaires sont déclenchées par les préfets pour préserver les utilisations prioritaires de santé, sécurité civile et d’approvisionnement en eau potable. La sécheresse est néanmoins l’affaire de tous : voici quelques gestes simples pour agir efficacement et optimiser sa consommation d’eau en faisant des économies.

                                       

 


En savoir plus :
Quels gestes adopter au quotidien pour économiser l’eau ?

Nos solutions

Partager

Informations non-contractuelles données à titre purement indicatif dans un but pédagogique et préventif. Generali ne saurait être tenue responsable d’un préjudice d’aucune nature lié aux informations fournies.