Skip to main content

Participation aux bénéfices 2019 des principaux fonds en euros

Un environnement de taux d’intérêt bas voire négatifs affecte l’ensemble du secteur de l’assurance et plus particulièrement le marché de l’Épargne. Dans ce contexte et afin de tenir ses engagements auprès de ses clients sur le long terme, Generali France sert un taux de rendement 2019, net de frais de gestion et de toute bonification, de 1 % sur son actif général AGGV.

Les taux de rendement détaillés des fonds en euros des principaux contrats d’assurance vie et de capitalisation de Generali France pour l’année 2019

taux PB 2019

 

Le taux minimum garanti au titre de l’année 2020 est de 0 % pour l’ensemble des fonds en euros.

« Ces taux s’inscrivent dans la droite ligne des déclarations que nous avons faites en septembre dernier. Ils sont le reflet de notre volonté de protéger l’épargne des assurés qui nous ont fait confiance, mais aussi de notre responsabilité collective à tenir compte de ce nouvel environnement de taux. » souligne Hugues Aubry, membre du comité exécutif de Generali France en charge du Marché Épargne et Patrimoine.

Dispositif de participation aux bénéfices 2019 et 2020 accessible sur les contrats d’assurance vie et/ou de capitalisation détenant les fonds en euros AGGV (Actif Général Generali Vie) et Netissima

dispositif participation aux bénéfices

Le présent dispositif s’applique depuis le 1er janvier 2019 et jusqu’au 31 décembre 2020, sous réserve de respecter la part d’unités de compte :

  • au 31 décembre 2019 et au moment de l’attribution effective de la participation aux bénéfices ;
  • au 31 décembre 2020 et en moyenne, sur l’année 2020, sur la base de l’épargne atteinte constatée à chaque fin de trimestre.

Une politique de taux de participation aux bénéfices prudente dans l’intérêt des clients

Dans le nouvel environnement de taux d’intérêt, Generali France donne la priorité à la protection de l’épargne constituée et déjà investie par les clients. C’est pourquoi, comme le permet la réglementation, Generali France continue de constituer des réserves permettant de lisser dans la durée les rendements servis aux assurés. Cette décision s’inscrit dans le cadre de la politique de gestion d’actifs prudente que Generali France a toujours privilégiée.

La solution : diversification et innovation

Cet environnement incite également Generali France à revisiter son modèle Épargne pour mieux l’adapter à ces nouvelles conditions de marché qu’elle estime durables. Les fonds euros, comme moteur de performance de l’assurance vie, ne sont plus en mesure d’offrir simultanément garantie en capital, performance et liquidité journalière.

Generali France souhaite développer une approche spécifique alliant diversification des supports d’investissement et innovation en matière d’expertise patrimoniale.

Ainsi, Generali France fait évoluer son offre financière vers de nouveaux types de supports capables d’assurer protection et performance en s’adaptant à la réalité des conditions de marché (ISR, produits immobiliers, fonds de private equity, mandats de produits structurés…)[4]. Ces solutions alternatives d’investissement permettront de gérer l’épargne des clients selon leurs objectifs et leurs projets de vie.

Dans cette approche patrimoniale, la Compagnie donnera également toute sa place au fonds G Croissance 2014[5] qui permet d’offrir aux clients une garantie en capital, totale ou partielle, à partir de 8 ans.

« L’environnement de taux d’intérêt bas, voire négatifs, que nous connaissons actuellement et que nous pensons durable, nous incite à rénover le modèle de l’assurance vie, à développer des solutions d’investissement alliant performance et protection du patrimoine, et à accompagner nos partenaires vers ce nouveau modèle. » conclut Hugues Aubry.

 

[1] Taux de participation aux bénéfices attribués par l’assureur Generali Vie au titre de l’année 2019 sur les fonds euros, nets de frais de gestion, hors prélèvements sociaux et fiscaux, selon les modalités précisées dans les notes d’information valant conditions générales des contrats concernés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures et ne sont pas constantes dans le temps.
[2] Ces fonds sont accessibles dans le cadre d’un versement initial ou libre dont la répartition comporte un minimum d’investissement dans des unités de compte comme indiqué dans les documents contractuels du contrat.
[3] Contrat fermé aux nouvelles souscriptions depuis le 01/01/2018.
[4] L'investissement sur les supports en unités de compte supporte un risque de perte en capital puisque leur valeur est sujette à fluctuation à la hausse comme à la baisse dépendant notamment de l'évolution des marchés financiers. L'assureur s'engage sur le nombre d'unités de compte et non sur leur valeur qu'il ne garantit pas.
[5] L’investissement net de frais sur le fonds G Croissance 2014 supporte un risque de perte en capital en cas de désinvestissement avant l’échéance ou d’un niveau de garantie partiel, les montants investis sur le fonds G Croissance 2014 étant sujets à des fluctuations à la hausse ou à la baisse dépendant de l’évolution des marchés financiers.

 

En savoir plus 

Nos solutions

Partager

Informations non-contractuelles données à titre purement indicatif dans un but pédagogique et préventif. Generali ne saurait être tenue responsable d’un préjudice d’aucune nature lié aux informations fournies.