Skip to main content

Vérifiez vos assurances santé familiales avant de partir en vacances !

Votre départ en vacances approche ? Avant de faire vos valises, faites le point sur la couverture santé de votre famille pour ne pas risquer de laisser un imprévu gâcher vos vacances.

Assurance maladie : quelle prise en charge pendant vos vacances ?

La question de vos garanties en cas de maladie se pose en particulier si vous voyagez en Europe ou à l’international, la prise en charge des frais de santé variant d’un pays à l’autre. Certains soins, gratuits en France, sont payants à l’étranger. Les frais hospitaliers, notamment, coûtent très chers dans certains pays tels que les États-Unis, le Canada, l’Australie et en Asie.

Vérifiez également votre couverture santé liée au risque Covid-19.

  • Vous partez en vacances en Europe 

Si vous voyagez au sein de l’Espace économique européen (EEE) ou en Suisse, vous pouvez prendre connaissance à l’avance des différents systèmes de santé nationaux.

Quel que soit votre pays de destination, pour bénéficier d’une prise en charge similaire à celle des assurés locaux (soins et tarifs) et vous éviter d’avancer des frais de santé, demandez la Carte européenne d’assurance maladie (CEAM) auprès de votre organisme d’assurance maladie. Si vous êtes affilié au régime général de l’assurance maladie, vous pouvez faire votre demande sur le site Ameli, par téléphone au 3646 ou au guichet de votre CPAM.

La CEAM est gratuite et nominative. Chaque membre de la famille doit donc avoir sa propre carte, y compris les enfants âgés de moins de 16 ans. Elle a une durée de validité de 2 ans.

Attention, la demande est à faire au moins 20 jours avant de partir. Vous pourrez tout de même obtenir un certificat provisoire valable pendant 3 mois si votre demande est tardive.

  • Vous partez en vacances à l’international 

Il n’existe pas de carte d’assurance maladie à l’international équivalente à la CEAM. Toutefois, la prise en charge de certains frais, liés à des soins de santé imprévus et urgents, est possible dans les pays avec lesquels la France a signé un accord de sécurité sociale (convention). Vous pouvez vous renseigner sur le site du Centre des liaisons européennes et internationales de sécurité sociale (Cleiss) sur votre couverture maladie à l’étranger. Consultez également votre CPAM pour savoir si vous entrez dans le champ d'application de la convention et si vous avez des formalités à accomplir (formulaire à remplir...).

À défaut d’avoir une carte CEAM pour l’Europe ou si les soins ne sont pas pris en charge dans le pays où vous allez séjourner, conservez bien tous les justificatifs et factures pour demander un remboursement à votre retour. L’Assurance maladie pourra éventuellement vous rembourser à hauteur de la prise en charge en France des frais médicaux concernés, mais sans aucune obligation. Votre complémentaire santé pourra compléter le remboursement d’une partie voire de la totalité des frais selon les conditions de votre contrat.

Êtes-vous couvert en cas d’accident à l’étranger ?

La Garantie accident de la vie (GAV), que vous avez peut-être souscrite en tant qu’assurance spécifique ou en option de votre assurance multirisque habitation (MRH), vous protège au quotidien si un membre de votre foyer est victime d’un accident. Elle couvre notamment vos dommages matériels et corporels, y compris pendant vos vacances.

Vérifiez toutefois la couverture géographique de votre contrat, qui peut se limiter à la France. Soyez également attentifs aux exclusions : des pays peuvent être écartés de vos garanties, de même que la pratique de certains sports et loisirs à risque ou extrêmes. Vos garanties peuvent en outre prévoir des franchises qui réduisent le montant d’indemnisation.  

Si vos garanties sont insuffisantes pour partir en Europe ou à l’international, la souscription d’une assurance voyages et vacances permettra de renforcer la protection de votre famille en cas de besoin et de profiter de vos vacances plus sereinement.

Assistance rapatriement : êtes-vous suffisamment couvert pour voyager ?

Quel que soit votre pays de destination, l’Assurance maladie ne prend pas en charge le rapatriement en cas de maladie ou d’accident nécessitant une évacuation.

Or l’assistance rapatriement est une garantie essentielle dans le cadre d’un voyage.

Cette assurance couvre en général :

  • le rapatriement et les frais d’accompagnement par une équipe médicale ;
  • les frais de transport pour un proche si vous êtes hospitalisé sans possibilité de rapatriement ;
  • les frais de recherche en cas d’opération de sauvetage ou de secours ;
  • les démarches urgentes sur place.

Une attestation d’assistance médicale et rapatriement est même indispensable pour obtenir un visa d’entrée dans certains pays, comme la Russie, la Chine, l’Equateur, Cuba, la Mongolie et l’Iran.

Comptez un délai d’une semaine pour l’obtenir à partir d’une demande écrite auprès de votre assureur voyage, notamment si vous avez réglé votre voyage avec une carte bancaire haut de gamme (Visa Premier ou Gold Mastercard). Autrement, vous pouvez obtenir cette attestation dès la souscription en ligne de l’assurance voyages et vacances Europ Assistance, qui couvre le rapatriement médical et les frais médicaux à l’étranger jusqu’à 300 000 € pour un séjour de moins de 3 mois.

Bon à savoir. Les plafonds d’indemnisation sont généralement plus élevés avec une assurance voyage que ceux des garanties d’assurance et d’assistance d’une carte bancaire Premium (jusqu’à 155 000 € de frais médicaux par assuré avec Visa Premier ou Gold Mastercard).

Sources :

Nos solutions

Partager

Informations non-contractuelles données à titre purement indicatif dans un but pédagogique et préventif. Generali ne saurait être tenue responsable d’un préjudice d’aucune nature lié aux informations fournies.