Vous partez en vacances au volant d’un véhicule de location ? Responsabilité civile, assurance dommages ou vol... Pour partir l’esprit tranquille, pensez à vérifier votre niveau de couverture avant de prendre la route. Suivez le guide !

Quelles sont les assurances généralement incluses dans le contrat de location ?

En général, votre contrat d’assurance comprend la responsabilité civile, signalée par le sigle « IT ». Elle est obligatoire quand vous prenez le volant, et couvre les dommages matériels et corporels causés aux tiers, y compris vos passagers. Elle vous couvre également à l’étranger.

L’assurance dommages, elle, est facultative et joue en cas d’accident ou de vol du véhicule loué.

Vous pouvez souscrire une garantie complémentaire pour la protection corporelle du conducteur ou d’un passager. Elle assure le versement d'un capital en cas de décès ou d'invalidité.

Dans tous les cas, faites le point sur vos garanties avec votre assureur, et si votre carte de crédit contient une prestation d'assurance auto, vérifiez les conditions d'application, notamment en fonction du pays de location.
 

Y a-t-il des franchises à régler ?

Une franchise prévue dans un contrat d’assurance est la somme restant à la charge de l’assuré en cas de sinistre. Lors d’un accident, si votre responsabilité est avérée, vous devrez régler une franchise pour les réparations à réaliser sur votre véhicule endommagé. Selon les enseignes, son montant peut atteindre plusieurs milliers d’euros.

Pour réduire la note, vous pouvez racheter en partie ou en totalité les franchises restant à votre charge, en souscrivant des assurances complémentaires « vol » et « dommages matériels ».

Bien sûr ces garanties ne couvrent pas tout : la perte des clés, la détérioration intérieure du véhicule ou encore un sinistre résultant d’une conduite en état d’ivresse seront toujours à votre charge !

 

Pour votre voiture :

Faites en ligne un devis d'assurance auto

Dossier mis à jour le 24/09/2012

 

Les informations contenues dans cet article sont purement indicatives et ne revêtent aucun caractère contractuel. Elles ne prétendent pas à l'exhaustivité, ne constituent pas un conseil à l’Internaute et ne sauraient engager la responsabilité de l’Assureur.

Nos solutions