111 radars fixes vous flashent désormais dans les 2 sens

 
14/12/2015
111 radars fixes vous flashent désormais dans les 2 sens

Un radar fixe « double sens » : pour quoi faire ?

Cette nouveauté s’inscrit dans le cadre d’un plan national pour la sécurité routière visant à lutter contre les excès de vitesse, l’une des premières causes d’accident. Elle permet aussi de moderniser le parc de radars.

18 départements sont déjà dotés de radars fixes équipés de la fonctionnalité « double sens ». L’objectif : contrôler, à partir d’un même emplacement, la vitesse des véhicules dans les 2 sens de la circulation.

De 111 aujourd’hui, le nombre de ces radars devrait atteindre 500 en 2016. Ils viennent s’ajouter aux quelques 300 radars mobiles double sens embarqués dans des voitures de police banalisées.

Comment ça marche ?

Ces radars fixes sont installés sur les axes les plus exposés aux accidents, notamment les routes nationales bidirectionnelles non équipées de glissières de sécurité. Concrètement, ces machines sont capables de flasher simultanément :
-    un automobiliste circulant dans la voie la plus proche, dans le sens de l’éloignement,
-    un véhicule circulant dans la voie opposée, en rapprochement.

Bref, vous pouvez désormais être contrôlé sur votre gauche comme sur votre droite ! Dans le 1er cas, c’est la plaque d’immatriculation arrière du véhicule qui est photographiée et dans le 2e cas, la plaque avant.

Pour prévenir les automobilistes, des panneaux d’information sont disséminés sur chacun des axes concernés, dans les 2 sens de circulation.

Est-il possible de contester une amende radar ?

Vous estimez avoir été injustement verbalisé suite à une infraction relevée par un radar, double sens ou non ? Des recours sont possibles.

Avant tout, passez le procès-verbal à la loupe en vérifiant l’exactitude des informations mentionnées : heure et lieu de l’infraction, axe et sens de la circulation, limitation de vitesse, identification du radar et du véhicule… Assurez-vous ensuite que l'appareil a été révisé au cours de l'année précédant la verbalisation. Si ce n’est pas le cas, le procès-verbal pourra être contesté en justice. Le cliché du radar ne permet pas de vous identifier comme conducteur ? Vous évitez le retrait de points sur votre permis de conduire.

Nouveau ! Vous pouvez désormais contester en ligne une contravention radar. Il suffit de vous connecter au site de l’Agence nationale de traitement automatisé des infractions, de cliquer sur la rubrique « Comment contester », d’indiquer le motif de contestation (véhicule vendu/cédé/volé, autre conducteur, ou tout autre motif) puis de joindre les pièces justificatives demandées. Vous recevrez un accusé d’enregistrement ainsi qu’un e-mail de confirmation.

Les informations contenues dans cet article sont purement indicatives et ne revêtent aucun caractère contractuel. Elles ne prétendent pas à l'exhaustivité, ne constituent pas un conseil à l’Internaute et ne sauraient engager la responsabilité de l’Assureur.