Skip to main content
Climatisation

Quelles alternatives à la clim ?

En été, les vagues de forte chaleur peuvent être très éprouvantes, notamment pour les populations fragiles. Pour rafraîchir leur intérieur, certains utilisent la climatisation. Cependant, cette solution peut coûter cher, elle consomme beaucoup d’énergie et elle n’est pas sans conséquences sur l’environnement. Découvrez les alternatives écologiques à la climatisation pour faire baisser la température sans polluer.

Les inconvénients d’utiliser la climatisation

Lorsqu’il fait trop chaud à l’intérieur de votre habitation, il est facile et tentant de mettre en route votre climatiseur. Pourtant, cette simple action n’est pas sans conséquences et peut nuire à l’environnement tout comme à votre santé. En effet, la climatisation possède plusieurs inconvénients.

  • L’impact sur l’environnement : les climatiseurs consomment une grande quantité d’électricité et génèrent d'importantes émissions de gaz à effet de serre. Ils ont donc un impact négatif sur l’environnement. Un rapport de l’ONU Environnement et de l’Agence Internationale de l’Energie (AIE) publié en juillet 2017 annonce que la consommation d’électricité engendrée par les climatiseurs devrait tripler d’ici 2050.
  • Le coût : l’achat et l’installation d’une climatisation coûte cher (comptez entre 250 et 4 500 € pour l'achat d'un climatiseur, et entre 500 et 2 000 € pour la pose), et son utilisation fait augmenter votre facture d’électricité de 9 % en moyenne selon l’enquête réalisée par Que Choisir.
  • Les nuisances sonores : le bruit du moteur et du ventilateur peut constituer une nuisance pour les utilisateurs.
  • L’impact sur la santé : une mauvaise utilisation de votre climatiseur peut avoir des conséquences sur votre santé (choc thermique, yeux, gorge et nez secs, prolifération de bactéries, etc.).
  • L’entretien et la réparation : ces appareils nécessitent un entretien régulier afin de s’assurer qu’ils fonctionnent correctement et efficacement, éviter les fuites et les surconsommations, et garantir un air sain dans votre maison.

Des alternatives simples à la climatisation

Suivez ces conseils pratiques pour rafraîchir votre maison sans utiliser la clim.

  • Fermez les volets pendant la journée pour éviter au soleil de chauffer votre intérieur.
  • Ouvrez les fenêtres la nuit pour profiter de l’air frais.
  • Utilisez des compresses froides sur votre nuque et vos poignets.
  • Aspergez-vous d’eau avec un brumisateur et mettez-vous devant un ventilateur.
  • Évitez d’utiliser votre four ou votre gazinière, et mangez plutôt des salades.
  • Réduisez l’utilisation des appareils électriques qui génèrent de la chaleur.
  • Placez un seau de glaçons devant un ventilateur.
  • Mettez vos draps au congélateur avant d’aller vous coucher.

Investir dans une solution écologique

Aujourd’hui, il existe différentes techniques plus écologiques pour rafraîchir votre habitation et rendre les chaudes journées d’été plus supportables. Ces solutions sont généralement plus onéreuses à court terme, mais elles permettent de résoudre le problème de manière efficace et durable sur le long terme. Voici quelques exemples.

La climatisation solaire : ce système désigne les différentes techniques permettant de rafraîchir votre intérieur en utilisant l’énergie du soleil de deux façons, soit en la transformant en source d’électricité afin d’alimenter votre climatiseur (photovoltaïque), soit en utilisant la chaleur du soleil pour créer du froid (thermique : il s'agit d'un procédé physique qui transforme la chaleur du soleil en froid).

La bio-climatisation : aussi appelée rafraîchisseur d'air évaporatif (RAE), cette solution rafraîchit l’air grâce à un système d’évaporation d’eau. Pour cela, l’air chaud passe dans un filtre humidifié (grâce à un réservoir d’eau). Il est ensuite diffusé dans la pièce à l’aide d’une soufflerie.

La climatisation par géothermie : il s’agit d’utiliser la température constante du sous-sol (10 à 12°) pour rafraîchir sa maison en été (cela s’appelle le géocooling) et la chauffer en hiver. Ce système fonctionne grâce une pompe à chaleur (un dispositif permettant de capter la chaleur extérieure de l’air, du sol ou de l’eau, et de la transformer en énergie pour chauffer ou refroidir votre intérieur).

Murs et toits végétalisés : voici une solution à la fois écologique, esthétique et économique. En optant pour la végétalisation de votre toit et/ou de vos murs, vous améliorez l’isolation thermique de votre habitat, vous faites des économies d’énergie et votre toit dure plus longtemps car il est protégé du rayonnement UV et du ruissellement des eaux de pluie

Si certaines de ces alternatives peuvent être difficiles à intégrer à une maison ou un appartement existant, elles sont à envisager pour les personnes qui prévoient de construire leur maison.

Enfin, n'oubliez pas que lors des périodes de forte chaleur ou de canicule, il est important de prendre bien soin de vous ainsi que des personnes vulnérables dans votre entourage (jeunes enfants, personnes âgées ou malades, animaux de compagnie, etc.).

 

 

 

Nos solutions

Partager

Informations non-contractuelles données à titre purement indicatif dans un but pédagogique et préventif. Generali ne saurait être tenue responsable d’un préjudice d’aucune nature lié aux informations fournies.