Skip to main content

Comment réduire le stress et éviter ses effets néfastes ?

Le stress est une réaction naturelle destinée à nous maintenir en alerte et éviter le danger. Attention, néanmoins, à ce qu'il ne devienne chronique : un état excessif de stress peut avoir de plus ou moins lourdes conséquences sur la santé. Quelques pistes, pour le surmonter.

Il est important de pouvoir reconnaître les symptômes du stress le plus tôt possible, afin d’empêcher que le problème ne devienne chronique. En France, 95 % des personnes âgées de 18 ans et plus déclarent au moins une grande source de stress ou d’anxiété. Faites-vous également partie de ces Français sujets à la nervosité ou au stress ?

Qu'est-ce que le stress exactement ?

Le stress est un ensemble de réactions de l'organisme lorsque celui-ci est soumis à des contraintes externes qu’elles soient positives ou négatives. Il existe ainsi deux formes de stress. Le stress positif qui fédère nos forces mentales et physiques en vue de nous protéger, nous aider à lutter et à réagir efficacement face un obstacle ou un danger. Il correspond à une réponse adaptative et nécessaire à la survie.

Mais cet état n'est cependant pas fait pour durer et, s'il persiste et devient chronique, s'apparente alors à du stress négatif : ce dernier peut impacter gravement votre santé physique et mentale.

Quelles sont les causes courantes du stress ?

Qu’est-ce qui provoque le stress en nous ? Il n’y a pas de réponse unique à cette question. Chacun est affecté de façon différente. Par exemple, les Français sont davantage stressés par ce qui se passe dans leur quotidien (56 %) que par les crises mondiales (39 %). Parmi les causes les plus courantes, on trouve : 

  • la mort d’un proche ; 
  • les problèmes financiers ; 
  • un divorce ou une séparation ; 
  • un licenciement ou un départ en retraite ;
  • une grossesse ou un accouchement ;
  • une maladie grave ou un accident ;
  • une surcharge de travail ou un épisode de burnout ;
  • un nouveau travail ou un changement dans ses responsabilités professionnelles ;
  • un déménagement ;
  • un changement dans ses habitudes.

Quels sont les symptômes du stress ?

Les tensions musculaires, les problèmes digestifs et intestinaux, les troubles du sommeil (insomnies), le manque d’appétit, les migraines, les vertiges, le bruxisme (grincement des dents involontaire) et la fatigue font partie des nombreux symptômes physiques. On reconnaît également le stress aux symptômes ayant trait aux émotions comme l’agitation, l’irritabilité, les sautes d'humeur, l’indécision et la baisse de libido, l’anxiété, la mélancolie, la dépression et une faible estime de soi, etc.  

Quand les symptômes provoqués par les réactions de stress sont intenses et durables au point d’impacter la vie de l’individu, on parle de stress aigu. Des comportements typiques pour compenser ces symptômes peuvent s’installer : la tendance à s’isoler, la difficulté à gérer les relations sociales ou amicales, l’absentéisme, l’addiction à des produits de consommation tels que le tabac, la caféine, le sucre, l’alcool ou les drogues, etc.

À partir de quand le stress est-il considéré comme chronique ?

Lorsqu’une situation stressante dure longtemps, elle peut donner naissance à une pathologie clinique qu’on appelle le stress chronique. Par exemple, cette pathologie inclut la dépression liée à un chômage de longue durée, à un syndrome de burnout ou à des difficultés financières.

Le stress chronique échappe souvent au diagnostic car ses symptômes peuvent être vagues ou difficiles à repérer. Il est possible que les personnes qui en souffrent se soient habituées à vivre avec le stress au point qu’elles ne comprennent la gravité de la situation seulement lorsqu’il est déjà trop tard. Par exemple, lorsqu’elles font une crise d’angoisse extrême ou même une crise cardiaque. Par conséquent, il est essentiel d’identifier les symptômes du stress chronique le plus tôt possible.

Quelles maladies sont liées au stress chronique ?

À long terme, le stress peut entraîner divers problèmes de santé, voire des maladies graves.

L’une des pathologies les plus courantes est l’hypertension, suivi de problèmes cardiovasculaires, comme des troubles de la circulation sanguine, une arythmie cardiaque (rythme cardiaque irrégulier), voir même une crise cardiaque.

Le stress chronique peut aussi être la cause de problèmes sexuels, comme la perte de libido et, chez les hommes, l’éjaculation précoce et l’impuissance.

Parmi les autres symptômes fréquents, on trouve des problèmes de santé mentale qui peuvent vous affaiblir autant que les symptômes physiques. Anxiété, dépression et crises de panique figurent parmi les plus courants.

En quoi l'anxiété est-elle différente du stress ?

  • Le stress naît à partir d’un déclencheur extérieur, comme une surcharge de travail ou une situation financière difficile. L’anxiété, pour sa part, se développe par des pensées persistantes et envahissantes qui ne s’effacent pas, même lorsque le facteur qui les a causées n’existe plus.
  • Avec le stress, notre réponse émotionnelle principale est l’inquiétude tandis que durant les crises d’anxiété, la peur et l’angoisse sont les plus communes.
  • Un autre élément de distinction est leur durée respective. Le stress disparaît généralement en même temps que la situation qui l’a causé. À l’inverse, l’anxiété a tendance à persister. Cela s’explique par le fait qu’elle s’accompagne de pensées irrationnelles que l'on s'inflige à soi-même, un processus qu’il est plus difficile de stopper.

Comment réduire le stress ?

Si vous voulez diminuer votre niveau de stress, il existe plusieurs méthodes qui peuvent avoir un effet très positif et qui amélioreront votre santé psychique. Ainsi, 34 % des Français pratiquent des activités physiques pour réduire leur stress ou leur anxiété. Et 30 % des Français anxieux ou stressés déclarent consulter au moins un spécialiste de santé.
Voici nos conseils pour réduire le stress.  

  • Mettez-vous au sport. Marcher activement tous les jours, pratiquer la danse, la course à pied, la natation, ou faire une séance de 30 minutes d'exercice physique. De façon générale, le sport a de nombreux bienfaits pour la santé, et toute activité vous permettant de bouger vous aidera à soulager la tension et à réduire le stress.
  • Pratiquez la relaxation. Les activités comme le yoga ou le Pilates vous apprendront à trouver la paix intérieure par la respiration, les étirements, et le renforcement musculaire. Ce sont des disciplines différentes mais elles peuvent, toutes deux, être efficaces pour soulager le stress.
  • Mangez équilibré et consommez des aliments riches en nutriments qui aident à réduire le stress (saumon, maquereau, avocat, œuf, céréales complètes, ail, fruits secs et petites baies, miel et gelée royale, chocolat noir, thé et huiles), 
  • Évitez les mauvaises habitudes. Le tabac, la caféine et l’alcool sont des facteurs déclencheurs de certains symptômes du stress.
  • Cultivez les liens sociaux. Vos amis et votre famille peuvent être la meilleure thérapie. Entourez-vous de personnes qui sont importantes pour vous et faites des projets ensemble. Le rire et le plaisir de voir des gens réduiront votre irritabilité. Cela vous permettra de mieux affronter les aléas de la vie.
  • Parlez-en à un spécialiste. N’attendez pas que la situation devienne ingérable. Si vous estimez que vous avez les symptômes d’un stress léger, demandez l’aide d’un professionnel.
  • Dormez suffisamment. Une grande fatigue physique exacerbe les effets négatifs du stress. Il est conseillé d’éviter les écrans 1h avant d’aller au lit car ils stimulent le cerveau de façon excessive. Il existe aussi des remèdes naturels qui peuvent vous aider à traiter votre nervosité.
    Source : https://www.fedecardio.org/

Découvrez ces 5 remèdes naturels pour réduire le stress

 

Partager

Informations non-contractuelles données à titre purement indicatif dans un but pédagogique et préventif. Generali ne saurait être tenue responsable d’un préjudice d’aucune nature lié aux informations fournies.