Attention aux petits dangers de la rentrée scolaire

 
07/09/2017

La rentrée est toujours un moment particulier, sans doute plus encore pour les enfants que pour les parents. La fin des vacances est synonyme de joie, celle de revoir les copains, de reprendre des activités qu’on aime, mais aussi, potentiellement de stress.

rentree scolaire cartable

Découvrir une nouvelle classe, voire une nouvelle école, changer de rythme, c’est un moment de fragilité durant lequel il faut être particulièrement vigilant pour réduire les risques d’accident. 

Un chemin semé d’embûches

Plus d’un piéton renversé sur cinq est un enfant : il faut donc redoubler de vigilance si vous empruntez à pied le chemin de l’école pour accompagner votre enfant. Restez d’autant plus attentif que les vacances ont pu jouer sur sa concentration. Plus détendu, il sera peut-être moins attentif à vos consignes.

Profitez de ce moment pour lui apprendre les règles de base de la sécurité routière : quand et où traverser, quelles rues sont à sens unique, où sont les pistes cyclables, etc. Votre enfant sera prêt, ainsi, à aller seul à l’école lorsqu’il aura l’âge de le faire.

Précision importante: votre enfant sera d'autant plus attentif qu'il aura bien dormi et surtout bien mangé ! D'où l'importance qu'il prenne un petit déjeuner solide et copieux. C'est aussi ce qui va l'aider à tenir jusqu'au déjeuner en restant attentif, à la fois en classe et à la récréation.

Des récréations agitées

70 % des accidents en maternelle et 85 % en primaire ont lieu dans la cour de récréation. En cause, parfois, des jeux violents, des défauts de surveillance, mais aussi des enfants qui n’osent pas se plaindre de mauvais traitements infligés par des petits camarades. Il est donc important de sensibiliser votre enfant à l’importance du dialogue.

Dès que les jeux deviennent trop agités, dès qu’il sent qu’il est pris à partie, il doit en parler, aux adultes de l’école ou à vous.

Des cartables trop lourds

Entre le CM1 et la 6e, on estime le cartable d’un enfant à 8,5 kilos, soit... 20 % de son poids ! Une charge énorme, que certains élèves ne supportent plus.

Les kinésithérapeutes estiment qu’un enfant ne devrait pas porter plus de 10 % de son poids. Comment y parvenir ? D’abord, vous pouvez investir dans un sac à roulettes. Certains établissements les déconseillent à cause de déplacements dans les escaliers, mais il en existe dont les poignées se replient pour les transformer en cartables « classiques », avec des bretelles. Ensuite et surtout, il est possible d’agir pour demander aux collèges la mise en place d’un double jeu de livres scolaires. L’un reste dans l’établissement, l’autre au domicile de l’élève. Double coût ? À court terme, oui. Mais les ouvrages n’étant pas transportés, ils s’usent moins et durent donc plus longtemps.

Pour le choix du matériel, il est également possible de demander de réduire le nombre et la taille des cahiers, quitte à en racheter en cours d’année. Enfin il faut profiter des possibilités offertes par le numérique : une expérimentation est actuellement menée dans des collèges qui ont supprimé tous les manuels. Le livre se lit en cours et sur internet. Tous ces aménagements peuvent être demandés collectivement, par le biais d’associations de parents d’élèves. Nombreuses sont celles qui ont eu gain de cause. Si vous n’y parvenez pas alors que votre enfant souffre du poids de son cartable, vous pouvez également demander un plan d’action individualisé, qui contraindra son établissement à prendre des mesures pour l’aider : casier à disposition, double jeu de manuel, etc.

Toutes ces solutions doivent permettre de réduire le poids du cartable, donc le risque de problèmes de dos comme la scoliose.

 

Plus globalement, l'attention particulière portée à la sécurité de l'enfant, à ce moment de la rentrée, est indispensable pour éviter les soucis qui peuvent polluer toute l'année scolaire.

Informations non contractuelles données à titre purement indicatif dans un but pédagogique et préventif. GENERALI ne saurait être tenue responsable d’un préjudice d’aucune nature lié aux informations fournies.