Enfin l’été ! Pour un trajet agréable et sûr vers votre lieu de vacances, rien de tel qu’une bonne préparation de votre véhicule. 3,2,1… c’est parti !

2 SEMAINES AVANT : LE CHECK-UP

Mieux vaut prévenir que guérir. Aussi, avant de vous lancer dans un long voyage, assurez-vous que votre véhicule est en bon état. 

Sa révision approche ? Faites-la réaliser dès maintenant plutôt que d’attendre la rentrée. Il serait dommage qu’une panne vienne gâcher vos vacances. 

Votre voiture présente des signes de faiblesse ? N’attendez pas qu’il soit trop tard pour prendre rendez-vous avec votre garagiste. 

Rien de particulier à signaler ? Quelques vérifications s’imposent néanmoins.
Contrôlez les niveaux d’huile, de liquide de refroidissement, de frein et de lave-glace, et si besoin, refaites les niveaux. Pensez également à vérifier et/ou remplacer les balais d’essuie-glace, les plaquettes de frein, bougies, etc. A l’aide d’un assistant, contrôlez également toutes les lumières, surtout les feux stop et les clignotants. 

Vérifiez vos pneus. Des pneumatiques lisses accroissent les risques de crevaison, de dérapage et d’aquaplaning, sans manquer de réduire l’efficacité du freinage. Pour savoir s’il faut les changer, repérez le témoin d’usure. Il est situé dans la rainure des pneus et sa position est en général indiquée par l’inscription TWI. Si la gomme est au même niveau que le témoin, le pneu doit impérativement être changé.

1 SEMAINE AVANT

  • Préparez votre boîte à outils

En cas d’incident technique, ces outils vous permettront peut-être de poursuivre votre route sans encombres. À bord, munissez-vous :
-    d’une bombe anti-crevaison,
-    d’une boîte d’ampoules et de fusibles de rechange,
-    de pinces crocodile, en cas de panne de batterie,
-    d’un outil multifonction type Leatherman,
-    d’un rouleau d'adhésif renforcé en cas de fuite,
-    d’une bombe à contact en cas de problème électronique,
-    d’une lampe de poche.

Pensez également à vérifier que votre véhicule est équipé d’un triangle de signalisation et d’un gilet de sécurité, tous deux obligatoires. Avoir une trousse de secours médicale à bord peut également être utile (anti-inflammatoire, désinfectant, pansements…).

  • Vérifiez vos assurances

Que se passerait-il si votre voiture venait à tomber en panne à 500 km de chez vous ? Avant de partir, faites le point avec votre conseiller sur l'étendue de la couverture de votre contrat d'assurance automobile. Si cela est nécessaire, il saura ajuster votre contrat à vos besoins, par exemple si les pays que vous traversez ne sont pas mentionnés sur votre carte verte. 
Vous envisagez de donner le volant à un ami ou un membre de votre famille ? Vérifiez si vous êtes autorisé à le faire, en particulier, si le conducteur a moins de deux ans de permis. Emportez avec vous les numéros utiles en cas de problème technique et de besoin d’assistance.

QUELQUES JOURS AVANT

  • Balisez votre départ

Informez-vous sur les conditions de circulation. Avec l’aide de Bison Futé®, repérez les jours les moins chargés pour voyager sans stress. Mieux vaut parfois décaler votre départ de quelques heures, voire même d’un jour, pour éviter les embouteillages.

  • Préparez votre itinéraire

Si vous ne connaissez pas le trajet et si vous n’avez pas de système de navigation, faites un calcul d’itinéraire sur www.mappy.fr ou www.viamichelin.fr ou consultez une carte pour repérer les embranchements à ne pas rater. Pensez à imprimer un itinéraire bis en cas d’engorgement.
Pour joindre l’utile à l’agréable, prévoyez des pauses sur votre trajet. À quelques kilomètres de l’autoroute, il existe certainement des châteaux ou des musées à visiter, voire des parcs d’attraction ou des restaurants gastronomiques à tester.

  • Réunissez tous les papiers du véhicule 

Les contrôles étant fréquents en été, prenez le soin de rassembler tous les documents indispensables : permis de conduire, carte grise, attestation d'assurance, constat amiable vierge… Pensez également à prendre un double des clés

  • Refaites la pression de vos pneus

Outre une surconsommation de carburant, un pneu dégonflé peut causer des accidents en éclatant. Ne faites donc pas l’impasse sur le gonflage de vos 4 pneumatiques, sans oublier le pneu de secours. Pour connaître la pression à laquelle ils doivent être gonflés, regardez sur la portière conducteur. Si ces derniers sont chauds, ajoutez 0,3 bar à la pression recommandée. 

  • Procédez à un nettoyage

Pour optimiser la visibilité à l’intérieur de votre véhicule, veillez à nettoyer phares, glaces et pare-brise, aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur. Passez également l’aspirateur dans l’habitacle de votre véhicule. Le voyage n’en sera que plus agréable.

  • Limitez vos bagages

Faites le tri et n’emportez que l’essentiel. Question de sécurité. Car plus le poids de la cargaison est conséquent, plus la distance de freinage s’allonge.

LA VEILLE ET LE JOUR DU DEPART

  • Chargez votre véhicule méthodiquement

Au moment de charger, pensez à éviter les déséquilibres du véhicule et les gênes pour votre visibilité.

Les bagages lourds sont à placer au fond du coffre. Ils ne doivent pas dépasser le bord supérieur de la banquette arrière pour des questions de sécurité. Si votre coffre est équipé d’un filet ou d’attaches, n’hésitez pas à les utiliser pour éviter que les petits bagages ne bougent.

Pour ce qui est des objets de première nécessité, il sera plus pratique de les garder à portée de main dans les poches latérales ou dans de petits sacs qui prendront place sous les sièges ou contre les sièges avant. De cette façon, vous éviterez tout risque de projection en cas de freinage d’urgence. Surtout, ne placez aucun bagage sur la plage arrière, même léger : en cas de choc, il se transformerait en projectile meurtrier.

Si tout ne tient pas dans le coffre, optez pour un coffre de toit ou une remorque en prenant soin de respecter la législation en vigueur. Vous emportez des vélos ? Fixez-les sur le toit ou à l’arrière avec un dispositif homologué, en veillant à laisser apparents les clignotants, les plaques d’immatriculation et les feux stop.

Après chargement et installation des passagers, le poids total du véhicule et la charge maximale autorisée sur le toit ne doivent pas excéder les normes indiquées sur votre carte grise.

  • Misez sur le confort

En été, le soleil brille fort. Des pare-soleil sur les vitres de votre véhicule seront utiles.

  • Préparez votre nécessaire de voyage

Avant d’aller vous coucher, rechargez votre portable et préparez tout le nécessaire pour voyager confortablement : mouchoirs en papier, cartes, lingettes, lunettes de soleil, musique, carte bancaire…Vous voyagez avec des enfants ? Pensez à emporter vos tablettes ou ordinateurs sur lesquels vous aurez pris le soin de télécharger des dessins animés ou des jeux. Vous pouvez également prévoir des jouets et des livres.

  • Reposez-vous

Prenez la route bien reposé, de préférence après une bonne nuit, soit au moins sept heures de sommeil.

  • Dernières précautions

Mangez un repas léger avant de prendre la route et emportez de quoi grignoter, ainsi que des réserves d’eau. Dans la mesure du possible, privilégiez une heure de départ matinale à un départ tardif ou nocturne, propice à la somnolence.

Faites des pauses régulières pour vous dégourdir les jambes. L’idéal : une pause de 15 minutes toutes les deux heures.

Les informations contenues dans cet article sont purement indicatives et ne revêtent aucun caractère contractuel. Elles ne prétendent pas à l'exhaustivité, ne constituent pas un conseil à l’Internaute et ne sauraient engager la responsabilité de l’Assureur.

Nos solutions