Quel local choisir pour ouvrir un salon de coiffure ? Quel emplacement pour quel prix ? Achat ou reprise ? Que faut-il savoir sur le bail ? Voici quelques conseils.

Un emplacement pour le développement et la pérennité du salon

L’emplacement est bien entendu un critère essentiel. Un salon de coiffure doit se trouver dans une zone de chalandise, une rue commerçante ou une galerie commerciale par exemple.

Les clients doivent pouvoir y accéder facilement, et bénéficier de stationnements à proximité. N’oubliez pas d’étudier la concurrence dans la zone où vous souhaitez vous installer. Si elle est trop forte, vous risquez de ne pas réaliser le chiffre d’affaires escompté.

Créer ou reprendre ? Acheter ou louer ?

Reprendre un salon de coiffure déjà installé est moins risqué car vous avez des chances de récupérer une clientèle déjà existante. En contrepartie, l’investissement de départ est nécessairement plus élevé !

Pour éviter les frais d’acquisition, vous pouvez également recourir à la location-gérance. Le principe est simple : vous exploitez le salon moyennant une redevance versée au propriétaire.

Enfin, vous pouvez acheter ou louer un local commercial qui n’était pas destiné au départ à devenir un salon de coiffure. Avec une étude de marché préalable, cette solution peut être très rentable. En revanche vous devrez créer votre clientèle à partir de rien, ce qui implique bien sûr un risque plus important.

 

La bail : un élément qui mérite toute votre attention

Un contrat de bail commercial est généralement conclu pour 9 ans minimum.

Veillez à ce que :

  • le contrat prévoie une juste répartition des travaux entre bailleur et locataire,
  • la révision du loyer ne soit possible que tous les 3 ans et dans des limites fixées à l’avance.

Comment acheter au bon prix ?

Il est difficile d’estimer la valeur d’un fonds de commerce. Souvent, l’estimation est réalisée sur la base d’une moyenne des 3 derniers exercices, avec une pondération éventuelle en fonction :

  • de l’emplacement,
  • de l’état du local et du matériel s’il y a lieu,
  • de l’évolution du chiffre d’affaires,
  • de la concurrence,
  • des prix du marché.

Comment trouver un local attractif ?

Une fois l’emplacement trouvé, vérifiez également le potentiel d’attractivité de votre local. Est-il bien visible depuis la rue ? Quelles sont les possibilités de configuration du local ? La vitrine peut-elle suffisamment capter l’attention des passants ? Quelle est la surface exploitable du local ? Et celle de stockage ? Toutes ces questions vous permettront d’estimer plus précisément la valeur du local commercial.

 

NOUVEAU : Generali vous propose un accompagnement gratuit et une offre d'assurances dédiés aux porteurs de projet :

 En savoir plus sur les assurances pour les créateurs ou repreneurs d'entreprise

 

Dossier mis à jour le 29/07/2013

Les informations contenues dans cet article sont purement indicatives et ne revêtent aucun caractère contractuel. Elles ne prétendent pas à l'exhaustivité, ne constituent pas un conseil à l’Internaute et ne sauraient engager la responsabilité de l’Assureur.