La protection juridique couvre-t-elle aussi mes enfants ?

 
23/11/2016

Vous avez souscrit une protection juridique. Vos enfants peuvent-ils eux aussi en bénéficier ? Si oui, dans quels cas et à quelles conditions ? Le point.

protection-juridique-enfants.jpg

Protection juridique : qui est couvert ?

Un contrat de protection juridique vous accompagne dans la résolution de vos litiges survenus dans le cadre de votre vie privée, du traitement à l’amiable jusqu’au recours judiciaire. Vous, mais aussi votre famille, lorsque vous avez souscrit l’option famille. Dans ce cas, au même titre que votre conjoint, vos enfants fiscalement à votre charge peuvent bénéficier de votre contrat.

Dans quel cas la protection juridique peut-elle jouer pour mes enfants ?

Votre contrat de protection juridique permet d’accompagner vos enfants dans la résolution de leurs litiges survenus dans le cadre de leur vie privée. Par exemple, suite à un accident avec un camarade survenu à l’école ou dans leur club de sport ; si un différend les oppose à un voisin pour des questions de nuisance ; s’ils ont effectué un achat sur internet qui n’a jamais été livré ; ou encore s’ils rencontrent un litige avec le garagiste auquel ils ont acheté leur véhicule. Votre assurance peut également les accompagner en cas d’usurpation de leur identité.

Comment intervient-elle concrètement ?

En cas de litiges impliquant vos enfants, des professionnels et des juristes les conseillent et les informent sur leurs droits. Dans un deuxième temps, une assistance dans la défense de leurs intérêts en vue d’un règlement amiable de leur litige ou, si besoin, dans le cadre d’une procédure judiciaire peut être mise en place. Dans ce dernier cas, les frais de justice (avocats, huissiers…) engagés seront pris en charge dans la limite des garanties du contrat et de leur plafond.

Informations non contractuelles à caractère publicitaire. Les garanties peuvent donner lieu à exclusions, limitations et franchises. Pour connaître le détail, l’étendue et les conditions de garantie, reportez-vous aux dispositions générales et particulières du contrat. La souscription d’un contrat demeure soumise à nos règles d’acceptation des risques.

Nos solutions