Alarme, est-ce vraiment efficace ?

12/01/2018

Un cambriolage est bien souvent vécu comme une violation de son intimité. Et parfois s’y ajoute le vol d’objets de valeur, qu’elle soit sentimentale ou financière. Dans l’absolu, aucun domicile n’est à l’abri. Dans les faits, quelques précautions simples peuvent suffire à faire reculer des cambrioleurs.

Alarme, est-ce vraiment efficace ?

Les protections de base

Parfois, pour bénéficier de l’indemnisation de votre assurance en cas de cambriolage, vous devez respecter certains moyens de prévention indiqués dans votre contrat d’assurance Multirisque Habitation, comme disposer d’une serrure multipoints.

Si vous ne respectez pas les moyens de préventions exigés par votre assureur, vous pouvez soit ne pas être indemnisé soit être indemnisé partiellement en cas de sinistre.

Pour vous protéger simplement, vous pouvez installer à vos fenêtres faciles d’accès des volets ou des barreaux. Veillez aussi à ne pas laisser vos clés sous le paillasson, dans un pot de fleurs ou toute autre cachette facilement accessible.

Équipez votre porte d’une serrure fiable, d’un œilleton et d’un entrebâilleur pour vous protéger même quand vous êtes chez vous. Enfin, n’hésitez pas à vous rapprocher d’un voisin pour prendre votre courrier lorsque vous êtes absent. Le courrier qui s’accumule indique une absence prolongée !

Comment faire échouer un cambriolage ?

Dans un cas sur deux, le cambriolage échoue. Pourquoi ? Tout simplement parce que le cambrioleur n’a pas réussi à entrer dans le logement. C’est l’étape décisive : une fois à l’intérieur, le cambrioleur a 8 chances sur 10 de réussir à dérober des objets, ne repartant bredouille que s’il est surpris.

Dans ce cas, une alarme peut être réellement utile : une fois sur trois, elle dissuade d’entrer dans une maison. Pour les appartements, l’alarme est encore plus efficace, dans près d’une tentative de cambriolage sur deux. Les caméras réduisent le risque de 22 %, les digicodes de 15 % et les portes blindées de 7 %.

À noter que les appartements situés dans un immeuble où se trouve un gardien ont 30 % de risques en moins d’être visités.

Quelles sont les précautions les plus efficaces ?

On l’a vu, les mesures de sécurité, prises une par une, sont déjà très efficaces. Mais c’est en les combinant que l’on réduit vraiment les risques.

Ainsi trois précautions additionnées : un digicode, une alarme et une porte blindée réduisent de 81 % le risque de voir un cambrioleur pénétrer dans un appartement. Dans une maison, c’est 67 %. L’investissement dans une alarme peut concourir à vous éviter le traumatisme d’un cambriolage. On peut s’équiper d’une alarme simple et de qualité à partir de 150 €.

Pour aller plus loin, vous pouvez souscrire à un système de télésurveillance. Le coût d’installation et l’abonnement représentent un budget conséquent, mais si en moyenne, le préjudice financier d’un cambriolage est de 6 500 €, alors le coût de la télésurveillance paraît relativement modéré...

Pour aider leurs assurés à s’équiper de moyens de sécurité suffisants, certaines compagnies d’assurances proposent des tarifs avantageux sur l’installation et l’abonnement d’une télésurveillance.

Voir notre infographie « Cambriolage : quelles précautions prendre ? »

Sources 

  • L'express
  • Inhesj.fr
  • Anti-cambriolage.fr
  • Le Parisien

Informations non contractuelles à caractère publicitaire. Les garanties peuvent donner lieu à exclusions, limitations et franchises. Pour connaître le détail, l’étendue et les conditions de garantie, reportez-vous aux dispositions générales et particulières du contrat. La souscription d’un contrat demeure soumise à nos règles d’acceptation des risques.