Skip to main content
Obsèques : qu’est-ce qu’une réduction de corps ?

Obsèques : qu’est-ce qu’une réduction de corps ?

Pour augmenter la capacité d’accueil de votre caveau familial, vous pouvez recourir à la réduction de corps de vos défunts. Leurs ossements seront alors réunis dans un même reliquaire. Cette opération est aussi l’occasion de réunir certains de vos défunts proches dans une même sépulture. Éclairage.

En quoi consistent la réduction et la réunion de corps ?

La réduction de corps consiste à replacer les ossements d’un de vos défunts dans un coffret de réduction, appelé Reliquaire. L’objectif principal de cette opération est de gagner de la place au sein d’un caveau familial, de façon à augmenter sa capacité d’accueil. Mais une réduction de corps peut également être réalisée pour d’autres raisons, notamment un transfert de concession.

La réunion de corps permet quant à elle de rassembler les ossements de plusieurs de vos proches dans un même reliquaire. Là encore, l’objectif peut être un gain de place, mais aussi un désir de rapprocher physiquement deux ou plusieurs défunts (des conjoints ou des parents d’une même famille par exemple).

Que dit la législation ?

Aucune loi n’encadre officiellement cette opération couramment pratiquée aujourd’hui. En cas de désaccord familial, les autorités légales sont toutefois susceptibles de se référer à une jurisprudence de 2012 de la cour d’appel de Douai. Elle assimile la réduction de corps à une exhumation, dont le cadre juridique est bien défini. Une demande d’exhumation doit ainsi être faite à votre demande ou à celle d’un proche parent du défunt, cinq ans minimum après le décès. Si le désaccord persiste entre vous et vos proches parents de rang égal (par exemple entre frères et sœurs), il a pour conséquence un renvoi au tribunal, pour une décision de justice au cas par cas.

En pratique, quelles sont les démarches ?

Il est conseillé de passer par une entreprise de pompes funèbres pour gérer l’opération liée à une réduction de corps : demande d’autorisation à la mairie, réalisation et suivi.

La mairie a de son côté obligation de vérifier que tous les proches du défunt ont donné leur accord pour la réduction de corps. Il vous est possible de vous porter garant pour un membre de votre famille éloigné en signant une attestation sur l’honneur dégageant la municipalité de toute responsabilité.

Il est à noter que si vous êtes propriétaire de la concession, vous pouvez refuser qu’une réduction de corps y soit pratiquée. Il est donc important d’aborder le sujet avec vos proches  avant d’engager toute démarche.

Enfin, le coût de l’opération dépend de l’entreprise des pompes funèbres contactée. Il comprend généralement le creusement ou l’ouverture de la sépulture, la réduction de corps et le reliquaire. L’opération doit répondre aux mêmes exigences qu'une inhumation.

Nos solutions

Partager

Informations non-contractuelles données à titre purement indicatif dans un but pédagogique et préventif. Generali ne saurait être tenue responsable d’un préjudice d’aucune nature lié aux informations fournies.