Les visites chez un dentiste coûtent cher, d'autre part, les spécialistes pratiquent souvent des dépassements d'honoraires. Pour palier le faible taux de remboursement de l'assurance-maladie, la complémentaire santé augmente sensiblement vos remboursements.

Consultations : quels remboursements ?

70% du tarif conventionné (TC), c'est le montant remboursé pour une consultation chez un chirurgien-dentiste ou encore un stomatologiste :

  • Chirurgien-dentiste : 21€. Il reste donc 6,30€ à votre charge.
  • Chirurgien-dentiste spécialisé en traitement ODF (orthopédie dento-faciale) : 23€. Il reste 6,90€ à votre charge.
  • Médecin stomatologiste (secteur 1, honoraires fixes) : 28€. Il reste 9,40€ à votre charge.
  • Médecin stomatologiste (secteur 2, honoraires libres) : 23€. Si la consultation coûte 35€, il reste 19,90€ à votre charge.

Les soins dentaires

Pour un patient de plus de 13 ans

  • Détartrage : 20,24 € sur le Tarif de convention (28,92 €)
  • Dévitalisation : entre 23,61 € et 57,35 € (TC = de 28,92 € à 81,94 € selon la dent traitée)
  • Traitement de carie : entre 11,80 € et 28,67 € (TC = de 16,87 € à 30,97 €)
  • Extraction : entre 11,70 € et 23,40 € (TC = de 16,71 € à 33,44 €)

Pour un patient de moins de 13 ans

Le montant de remboursement des soins est un peu plus élevé :

  • Traitement de carie : entre 23,61 € et 33,74 €
  • Dévitalisation : entre 26,99 € et 65,79 €

Le scellement des sillons

Cette prestation ne concerne que les première et deuxième molaires permanentes des enfants de moins de 14 ans. Elle n'est prise en charge par l'assurance-maladie qu'une fois par dent.

Vous serez remboursé 15,18 €.

La complémentaire santé pour augmenter les remboursements

Que ce soit pour une consultation ou des soins dentaires, les dépassements d'honoraires ne sont jamais pris en charge par la sécurité sociale.

La plupart des mutuelles santé et des assurances santé proposent une prise en charge des dépassements d'honoraires et un forfait de remboursement pour vos équipements dentaires.

Une assurance santé permet d'alléger considérablement le montant qui restera à votre charge.

Dossier mis à jour le 30/08/2011

Les informations contenues dans cet article sont purement indicatives et ne revêtent aucun caractère contractuel. Elles ne prétendent pas à l'exhaustivité, ne constituent pas un conseil à l’Internaute et ne sauraient engager la responsabilité de l’Assureur.