Skip to main content

Comment choisir votre électroménager ?

Impact sur l’environnement, taille, confort… Avant d’investir dans un nouvel électroménager, différents critères doivent attirer votre attention.

Adapter son achat à ses besoins

Lorsque vous achetez un électroménager, par exemple un nouveau frigo, veillez tout d’abord à ce que celui-ci soit adapté à la taille de votre famille et à vos besoins.

Pour les lave-linge, si une machine de 4 à 5 kg suffit pour une personne seule, un modèle de 7 kg ou plus sera adapté pour une famille de 3 à 4 personnes.

Repérer l’électroménager le plus économe

Autre élément important : l’étiquette énergie. Elle est obligatoire pour de nombreux appareils et s’étend de la note G à A+++. Une classe A ou B est à privilégier par rapport aux classes F et G, très énergivores, quel que soit le type d’appareil.

Attention. La législation change à compter du 1er mars 2021. La Commission européenne a pris la décision de supprimer les classes A+++, A++ et A+ pour ne conserver qu’une échelle allant de A à G, plus simple d’utilisation pour les consommateurs. 

Repérer l’électroménager le plus respectueux de l’environnement

Après la classe énergétique, pensez à la classe climatique. Cette évaluation réservée aux appareils de froid (réfrigérateurs et congélateurs) indique la fourchette de températures ambiantes pour lesquelles leurs performances sont maximales. Ainsi, veillez à choisir un appareil dont la classe énergétique est adaptée au climat de votre région. 

Prêtez également attention à la consommation d’eau pour les lave-linge et lave-vaisselle. Celle-ci est optimisée sur les modèles qui proposent notamment des fonctions « demi-charge » ou « éco ». Tentez au maximum de sélectionner des appareils avec départ différé pour permettre de les faire fonctionner en heures creuses, une option proposée par votre fournisseur d’électricité qui vous permet de profiter d’un prix du kWh HT avantageux 8 heures par jour. 

Côté cuisson, sachez que les modèles de plaques à induction ou infrarouges sont plus performants que les surfaces vitrocéramiques et les plaques électriques classiques. 

Évaluer le confort de vos appareils

Pensez également aux décibels. Un frigo ou une hotte qui ronronnent trop fort peuvent être source de dérangement, particulièrement si vous possédez une cuisine ouverte, ou si votre machine à laver se situe dans une pièce de vie.

Si les produits commercialisés sont de plus en plus silencieux, n’hésitez pas à lire les fiches techniques pour vérifier les niveaux sonores (en décibel). À partir de 70-75 dB, le bruit est considéré comme gênant, entraînant des effets indésirables comme des troubles du sommeil. À l’inverse, un modèle dit « silencieux » avoisine les 45-50 décibels. 

Faut-il opter pour une extension de garantie ?

Les appareils électroménagers bénéficient d’une garantie légale de 2 ans. Mais il existe des extensions de garanties payantes qui couvrent la panne de vos appareils sur une durée plus longue.

Avant de souscrire à ce type de solution, n’hésitez pas à vous rapprocher de votre assurance pour connaître les solutions permettant une prise en charge des dommages matériels. L’assurance habitation de Generali offre une couverture des dommages électriques ainsi que du contenu des congélateurs.

À noter que certaines cartes bancaires prennent en charge certains dommages matériels ; rapprochez-vous de votre banquier pour connaître vos possibilités.

Si vous optez pour une extension de garantie, assurez-vous qu’elle couvre un certain nombre de dommages tels que la panne, la casse, l’oxydation, les sinistres, etc. Côté prix, comptez en moyenne entre 10 et 20 % du prix initial de l’appareil à verser chaque mois.

Sources : 

Partager

Informations non-contractuelles données à titre purement indicatif dans un but pédagogique et préventif. Generali ne saurait être tenue responsable d’un préjudice d’aucune nature lié aux informations fournies.