Skip to main content

A quel âge peut-on partir à la retraite ?

L’âge légal de départ à la retraite est de 62 ans. Plusieurs situations sont possibles une fois cet âge atteint. A noter, qu’en cas de carrière longue, dite pénible ou encore de handicap, Il est possible de partir avant cet âge légal.

 

À 62 ans

Vous ne réunissez pas les conditions pour bénéficier du taux maximum :

  • vous continuez à travailler jusqu’à réunir les conditions nécessaires (le nombre de trimestres cotisés notamment) ou jusqu’à atteindre l’âge du taux maximum automatique, fixé à 67 ans si vous êtes né après 1955 ;
  • vous décidez de partir tout de même à la retraite, mais vous subirez une décote définitive de votre retraite.

Vous réunissez les conditions pour bénéficier du taux plein :

  • vous pouvez partir à la retraite en bénéficiant du taux maximum ;
  • vous décidez de continuer à travailler pour bénéficier d’une surcote. Il n'y a pas de démarche à accomplir pour bénéficier de la surcote, elle sera prise en compte automatiquement lors du calcul de la pension de retraite. Mais sachez que seuls les trimestres cotisés peuvent ouvrir des droits à la surcote et non les périodes assimilées (chômage, maladies, accident du travail…).

Attention. Afin d’encourager la poursuite de l’activité professionnelle, l’Agirc-Arrco a mis en place un bonus-malus sur la pension complémentaire. Vous êtes à taux plein au régime de base à 62 ans, votre retraite complémentaire, elle, peut varier en fonction du bonus-malus, qui minore ou complète votre complémentaire selon votre situation.

Avant 62 ans

Dans certains cas bien spécifiques, vous pouvez prendre votre retraite avant 62 ans (retraite anticipée) :

  • la retraite anticipée pour carrière longue ;
  • la retraite anticipée pour les assurés handicapés ;
  • la retraite pour incapacité permanente ;
  • la retraite progressive ;
  • le compte professionnel de prévention ;
  • l’allocation des travailleurs de l’amiante.

À 65 ans

Certaines personnes peuvent bénéficier d’une retraite à taux plein dès 65 ans, sans condition de trimestres :

  • les titulaires de l’allocation des travailleurs de l’amiante (ATA) ;
  • les personnes, nées avant 1956, qui ont eu ou élevé au moins 3 enfants, ont réduit ou cessé leur activité pour élever un de ces enfants et ont validé un nombre minimum de trimestres avant cette interruption ou réduction ;
  • les assurés qui ont interrompu leur activité pour être aidant familial ;
  • les assurés qui ont validé au moins un trimestre au titre de la majoration de durée d’assurance pour enfant handicapé ;
  • les assurés qui ont apporté une aide effective en tant que salarié, ou aidant familial, pendant au moins 30 mois à leur enfant bénéficiaire de la prestation de compensation du handicap (PCH).

À 67 ans

Vous partez à la retraite à 67 ans, vous bénéficiez d’une retraite à taux plein, même si vous n'avez pas le nombre de trimestres d'assurance retraite exigé.

Nombre de trimestres

Vous avez atteint l’âge légal de départ à la retraite (62 ans), mais faut-il encore avoir cotisé le nombre de trimestres nécessaire pour obtenir une pension complète. Le montant de votre retraite dépend en effet du nombre de trimestres (d'assurance retraite, tous régimes confondus) que vous avez. Selon votre année de naissance, vous devez avoir un nombre de trimestres déterminé pour avoir droit à une retraite à taux plein.

Trimestres requis pour avoir le taux plein à l'âge légal de retraite :

Date de naissance

Durée d'assurance ouvrant droit au taux plein

Âge du taux plein

1961, 1962, 1963

168 trimestres

67 ans

1964, 1965, 1966

169 trimestres

67 ans

1967, 1968, 1969

170 trimestres

67 ans

1970, 1971, 1972

171 trimestres

67 ans

1973 et après

172 trimestres

67 ans

 

Si vous partez en retraite avant 67 ans sans avoir le nombre de trimestres d'assurance retraite exigé, vous subirez une décote. Ainsi, si les conditions d’âge et de trimestres sont remplies, votre pension de retraite à taux plein est égale à 50 % de votre salaire annuel brut moyen.

Ce taux de 50 % est réduit de 1,25 % par trimestre manquant.

Sources :

Nos solutions

Partager

Informations non-contractuelles données à titre purement indicatif dans un but pédagogique et préventif. Generali ne saurait être tenue responsable d’un préjudice d’aucune nature lié aux informations fournies.