Aujourd’hui plus que jamais, vous désirez protéger vos proches, aider vos enfants à démarrer dans la vie, préparer votre retraite ou disposer d’un capital en cas d’imprévu. Savez-vous pourquoi le contrat d’assurance vie pourrait-être un contrat adapté ?

Dans quels buts les Français souscrivent-ils un contrat d’assurance vie ?

Le contrat d’assurance vie est l’investissement préféré des Français(*), car il peut permettre de répondre à de nombreux objectifs.

Depuis toujours, les Français souhaitent épargner pour :

  • transmettre leur patrimoine ;
  • aider leurs enfants à démarrer dans la vie ;
  • préparer leur retraite.

D’après une étude réalisée par la Fédération Française de l’assurance, 85 % des assurés estiment en effet « qu’il s’agit d’un bon outil de transmission ». Pour 55 % des 35 à 59 ans, l’objectif principal est de préparer sa retraite.

Aujourd’hui, une nouvelle raison de se tourner vers le contrat d’assurance vie est apparue, c’est l’épargne de précaution. En effet, l’avenir fait peur : chômage, terrorisme, économie, politique, maladie, vieillesse… Mais le contrat d’assurance vie semble rassurer. Une étude de la Fédération Française de l’assurance montre que pour 81 % des assurés, ce contrat « offre des garanties face aux incertitudes de l’avenir » et pour 79 %, il s’agirait « d’un moyen fiable et sûr d’investir un capital ». 

(*) voir l'étude

L'investissement sur les supports en unités de compte supporte un risque de perte en capital puisque leur valeur est sujette à fluctuation à la hausse comme à la baisse dépendant notamment de l'évolution des marchés financiers. L'assureur s'engage sur le nombre d'unités de compte et non sur leur valeur qu'il ne garantit pas.

Le contrat d’assurance vie est un contrat modulable et fiscalement avantageux

Lors de la souscription et selon les modalités prévues dans votre contrat, vous avez la possibilité de déterminer :

  • un mode de gestion pilotée ou libre,
  • le ou les bénéficiaire(s) en cas de décès,
  • de disposer de votre épargne en effectuant des rachats partiels ou un rachat total.

En plus, un des principaux avantages du contrat d’assurance vie reste sa fiscalité. En effet, vos gains ne subissent aucune fiscalité tant que vous n’effectuez pas de rachat partiel ou de rachat total(*).

Afin de bénéficier des avantages fiscaux du contrat d’assurance vie, il est recommandé de conserver ce dernier au moins 8 ans. Passé ce délai et après application des prélèvements sociaux, les intérêts produits seront exonérés d’impôt sur le revenu jusqu’à 4 600 € pour une personne célibataire et 9 200 € pour un couple soumis à imposition commune. Au-delà, les plus-values sont soumises au barème de l’impôt sur le revenu.

Vous avez également la possibilité d’opter pour le prélèvement forfaitaire libératoire (taux de 7,50 % après 8 ans). Si vous ne pouvez pas attendre cette durée, vous pouvez racheter partiellement votre contrat. Vous aurez alors le choix entre être imposé sur le revenu ou opter pour le prélèvement forfaitaire libératoire. Il s’agit d’un prélèvement à taux fixe.

Vous pouvez le choisir s’il est plus intéressant pour vous que l’impôt sur le revenu qui propose un barème progressif en fonction des revenus. Le forfait proposé est de 35 % si vous rachetez votre contrat avant 4 ans et de 15 % entre le 5 et 8 ans.

Autre avantage, en cas de décès, les sommes versées par l’assuré avant ses 70 ans bénéficient, après application des prélèvements sociaux, d’un abattement de 152 500 € par bénéficiaire (990 I du CGI) tous contrats confondus.

Les sommes versées par l’assuré après ses 70 ans bénéficient d’une déduction de 30 500 € (757 B du CGI) tous bénéficiaires et tous contrats confondus.

(*) Sauf bénéficiaire acceptant ou mise en garantie du contrat

Le contrat d’assurance vie vous permet d’allier prudence et dynamisme

Votre intermédiaire d’assurance peut vous proposer un contrat multisupport qui vous permet d’investir sur des fonds en euros et des supports en unités de compte. Ce contrat est  composé de supports plus ou moins risqués en fonction de vos choix. Il peut s’agir d’une bonne option pour un projet sur le long terme

Modularité et fiscalité avantageuse sont des atouts de poids pour une épargne adaptée à vos besoins.

L'investissement sur les supports en unités de compte supporte un risque de perte en capital puisque leur valeur est sujette à fluctuation à la hausse comme à la baisse dépendant notamment de l'évolution des marchés financiers. L'assureur s'engage sur le nombre d'unités de compte et non sur leur valeur qu'il ne garantit pas.

Information non-contractuelle à caractère publicitaire.

Nos solutions