Skip to main content
Choisir l’assurance vie pour épargner

Choisir l’assurance vie pour épargner

Vous désirez protéger vos proches, aider vos enfants à démarrer dans la vie, préparer votre retraite ou disposer d’un capital en cas d’imprévu. Savez-vous pourquoi le contrat d’assurance-vie peut être un contrat adapté ?

Dans quels buts souscrire un contrat d’assurance-vie ?

Le contrat d’assurance-vie reste l’investissement préféré des Français car il peut permettre de répondre à de nombreux objectifs :

  • transmettre votre patrimoine,
  • financer les études de vos enfants,
  • acheter un bien immobilier,
  • préparer votre retraite, etc.

D’après une étude réalisée par la Fédération Française de l’Assurance, 85% des assurés estiment « qu’il s’agit d’un bon outil de transmission ». Pour 55% des 35 à 59 ans, l’objectif principal est de préparer sa retraite.
Aujourd’hui, une nouvelle raison de se tourner vers le contrat d’assurance-vie est apparue : l’épargne de précaution. En effet, le contrat d’assurance-vie rassure. Une étude de la Fédération Française de l’Assurance montre que pour 81% des assurés, ce contrat « offre des garanties face aux incertitudes de l’avenir » et pour 79%, il s’agirait « d’un moyen fiable et sûr d’investir un capital ».  

L’assurance-vie : un contrat modulable et fiscalement avantageux

Lors de la souscription et selon les modalités prévues dans votre contrat, vous avez la possibilité de :

  • déterminer un mode de gestion pilotée ou libre,
  • investir sur un fonds en euros et/ou des supports en unités de comptes
  • disposer de votre épargne en effectuant des rachats partiels ou un rachat total,
  • choisir le ou les bénéficiaire(s) en cas de décès.
Objectifs assurance vie

En outre, un des principaux avantages du contrat d’assurance-vie reste sa fiscalité. En effet, les gains ne subissent aucune fiscalité tant que vous n’effectuez pas de rachat, qu’il soit partiel ou total.

En revanche, en cas de rachat, total ou partiel, les plus-values sont soumises à l’impôt sur le revenu selon des modalités qui diffèrent en fonction de la date de versement des primes (versements effectués avant ou à compter du 27 septembre 2017).

Generali calcule alors la part des revenus qui se rapporte aux versements effectués avant le 27 septembre 2017 et celle qui se rapporte aux versements effectués à compter de cette date, de telle sorte que chaque fraction soit soumise au régime fiscal qui lui est propre et qui est décrit dans le tableau ci-dessous :

Flat tax

IRPP : Impôt sur le revenu des personnes physiques
PFO : Prélèvement forfaitaire obligatoire
PFL : Prélèvement forfaitaire libératoire
PFU : Prélèvement forfaitaire unique

Pour aller plus loin, consultez le dossier complet sur la fiscalité de l'assurance-vie.

Le contrat d'assurance-vie vous permet d'allier prudence et dynamisme

Votre intermédiaire d’assurance peut vous proposer un contrat multi-supports qui vous permet d’investir sur des fonds en euros et des supports en unités de compte. Ce contrat est composé de supports plus ou moins risqués en fonction de vos choix. Il peut s’agir d’une bonne option d'investissement pour un projet sur le long terme.  

Modularité et fiscalité avantageuse sont des atouts de poids pour une épargne adaptée à vos besoins.

Le rendement des supports en unités de compte est potentiellement plus élevé. Cependant, ces supports ne sont pas garantis et comportent un risque de perte en capital, car leur valeur peut fluctuer à la hausse comme à la baisse, en fonction notamment des marchés financiers. L’assureur s’engage sur le nombre d’unités de compte mais ne garantit pas leur valeur.

Nos solutions

Partager

Informations non-contractuelles données à titre purement indicatif dans un but pédagogique et préventif. Generali ne saurait être tenue responsable d’un préjudice d’aucune nature lié aux informations fournies.